2010

La Clarence de Haut-Brion

Très proche en élégance et en style de Château Haut-Brion, ce second vin est excellente entrée en matière pour découvrir les vins rouges de Domaine Clarence Dillon. Anciennement nommé Château Bahans Haut-Brion dès les premiers millésimes du XXème siècle, ce second vin est rebaptisé Le Clarence de Haut-Brion, à partir du millésime 2007, en hommage à Clarence Dillon, acquéreur de la propriété en 1935.

Note de dégustation

Dans le verre, le vin présente une couleur rougeviolacée avec beaucoup d’éclat.
Le nez, un peu réservé au début, nous fascine ensuite par sa complexité lors de l’aération.
Aux notes de fruits rouges frais, se mêlent des notes beaucoup plus chaudes, comme le cacao.
En bouche l’attaque est très douce, laissant un temps le vin apaiser le dégustateur.
Mais cet état n’est que passager puisque rapidement la structure tannique
se dévoile avec des tannins d’une grande finesse.
Depuis quelques millésimes, et celui là le confirme, nous pouvons considérer
Le Clarence de Haut-Brion définitivement comme un grand vin.

Le climat

Une année sèche, un été aride. Sur le plan climatologique, la période végétative, allant de début avril à fin septembre, est la plus sèche jamais connue depuis 1949. Ce manque d’eau a pour conséquence d’engendrer un phénomène de déshydratation en concentrant les éléments constitutifs de la baie de raisins et d’obtenir des valeurs quantitatives jamais atteintes, notamment sur la richesse en sucre. Les nuits très fraiches ont favorisé l’accumulation des anthocyanes et, de ce fait, les vins rouges de 2010 sont les plus colorés de ces dernières années.

Quelques données

  • Date des vendanges

    Du 9 septembre au 9 octobre

  • Assemblage

    Merlot : 52 % 
    Cabernet sauvignon : 36 %
    Cabernet franc : 10 %
    Petit verdot : 2 %

  • Barriques neuves

    35 %

  • Alcool

    14.5 %

  • Date de mise

    Du 4 au 6 juin 2012